Accueil

Historique

Conférences

Partenaires

Photos-vidéos

Voyages

Jardins Ouverts

Contacts

Hydrangea paniculata
'vanille-fraise'

Cypripedium Calceolus

Primula auricula
'Old irish blue'

Hemerocallis 'So lovely'

Malus 'red sentinel'

Nos auxiliaires

Inula

Rosier 'Pacific dream'

HISTORIQUE


Le 11 avril 1935, en la salle des mariages de l'Hôtel de Ville de Visé a lieu une réunion à laquelle assistent entre autres Messieurs Lecrenier, conseiller horticole du gouvernement et Stassen, président du Cercle Horticole d'Aubel.

Nous pouvons lire dans le procès-verbal de cette assemblée, présidée par Mr de Greef, «qu'avec quelques collaborateurs, il a conçu le dessein de fonder à Visé un Cercle Horticole».

Le but premier sera l'ornementation des façades, des rues, des squares. A peine créé, le Cercle accueille 61 membres. Avec l'aide et l'appui des jardiniers visétois et de la région, des bacs fleuris orneront les fenêtres de l'Hôtel de Ville et les murs de l'école communale de la place du Marché.
Le nombre de cotisants allant croissant, le Cercle se dote de statuts. Les réunions ont dorénavant lieu chaque vendredi en la salle des fêtes de l'Athénée, actuellement Chapelle des Sépulchrines, rien d'étonnant avec le fait que le Cercle sera, des années durant, animé et encadré par des professeurs de botanique de ce même Athénée. Les programmes de conférences s'étendent aux méthodes de cultures, aux petits fruits, aux légumes, à divers traitements, aux engrais..... Des visites et excursions sont organisées.

Le cercle est réputé dans les entités voisines à tel point qu'il est sollicité lors d'expositions, de foires ou encore d'aide à des cercles voisins. Et l'on peut lire dans «La Meuse» daté du 15 octobre 1937 « le Ministère de l'Agriculture charge le Cercle Horticole de Visé d'organiser un cours gratuit d'arboriculture théorique et pratique (diffusion des nouvelles méthodes de plantation) aux arboriculteurs installés en Basse-Meuse», la Basse-Meuse qui à cette époque, est réputée pour ses cultures de cerises qui feront les beaux jours du marché d'Argenteau et dont certaines variétés seront exportées par wagons vers l'Angleterre.

Mais c'est en période de guerre que le Cercle, ayant reçu l'autorisation de distribuer graines et plants de pommes de terre, connaîtra son apogée. De 275 en 1936, le nombre de membres inscrits sera de 293 en 1942, 324 en 1943 et 422 en 1944. Et si le nombre de cotisants aura tendance après cette période trouble à s'amenuiser, il restera cependant important car, dans les années 1950 s'implante le quartier de Ma Campagne, des habitations appartenant à la «La Petite Propriété Terrienne». Pour acquérir ces biens, les propriétaires ont le devoir d'entretenir un potager, un verger et d'élever des animaux de basse cour. L'aide du Cercle leur sera d'un grand secours.

Durant sa longue existence, le Cercle a été géré en bon père de famille par des bénévoles qui eurent à coeur de mettre leur énergie et leur compétence au service de leurs concitoyens, surtout en temps de guerre.
Tous se sont efforcés de développer les trois grands concepts initialement envisagés soit l'environnement, le respect de la nature et enfin le social.

Lors de nos recherches dans les archives du Cercle Horticole de Visé, nous n'avons trouvé aucune trace de récompenses ou décorations de mérite décernées à ceux qui, parfois leur vie durant, y ont assumé des charges importantes.
C'est la raison pour laquelle, avec Paul Teheux, alors trésorier, nous avons décidé de rendre hommage aux services rendus par Messieurs Faway et Vandormael, respectivement trésorier et secrétaire du Cercle durant 47 années.
Les décorations de mérite leur ont été remises par Mr Gielen, président de la Fédération des Cercles Horticoles de la Communauté Française lors de l'Assemblée générale de 2002.

Martin Purnode
Président de 1995 à 2015.

Retour Accueil

Cercle horticole de Visé © Delaite Anne-Marie & Syben Alberte

Président : Jean-Marie Vranken rue de la Montagne 1 4600 LOEN-LIXHE